You are here: Home Séminaire : " Circulation des savoirs et récits de science, le cas de la vaccination - Implications pour une éducation à la citoyenneté scientifique " - Lyon, le 13 mars 2020

Séminaire : " Circulation des savoirs et récits de science, le cas de la vaccination - Implications pour une éducation à la citoyenneté scientifique " - Lyon, le 13 mars 2020

Séminaire " Circulation des savoirs et récits de science, le cas de la vaccination -

Implications pour une éducation à la citoyenneté scientifique "

Vendredi 13 mars 2020, de 10H à 13H 

Ens de Lyon,15 parvis René Descartes (métro Debourg) Salle D4.143

 

Contact labo ecp : Benoit.Urgelli@univ-lyon2.fr

 

Nous avons le plaisir de vous inviter à notre cycle de séminaires « Circulation des savoirs et récits de science, le cas de la vaccination - Implications pour une éducation à la citoyenneté scientifique » dont vous trouverez la description ici :  http://lle.ens-lyon.fr/activites-du-lle/ateliers-exploratoires/copy4_of_aap2020atelier5

La première séance du cycle de séminaire aura lieu le vendredi 13 mars 2020, de 10H à 13H 

Ens de Lyon,15 parvis René Descartes (métro Debourg) Salle D4.143

 

Le nombre de places étant limité, merci de confirmer votre présence : https://framadate.org/BoTaDKSGPGMzABlC

 

En collaboration avec les laboratoires lyonnais S2HEP, ECP, ICAR, et l’Ifé, et soutenu par le LLE, ce cycle de séminaire vise un public large issu e la communauté de chercheurs et d’acteurs de l’éducation (éducation scientifique, éducation à la santé, l’environnement, les médias, la citoyenneté, etc. ) se reconnaissant spécifiquement autour des questions concernant la vaccination et l’hésitation vaccinale. 

Nous tenterons ensemble de mieux comprendre en quoi les récits de la science à propos de la vaccination peuvent être des ressources pour une éducation à la citoyenneté scientifique, critique et active. Contact : http://lle.ens-lyon.fr/contact-info

L’hésitation vaccinale française est un problème de santé publique et une question socialement vive ouvrant de multiples controverses socioscientifiques. Elle interroge nos rapports individuels et collectifs aux savoirs et aux risques, mais aussi à l’expertise, à la décision politique et à la responsabilité, particulièrement depuis l’extension en janvier 2018 de l’obligation vaccinale à 8 vaccins supplémentaires.