Vous êtes ici : Accueil Équipe Enseignant.e.s-chercheur.e.s Manon Pesle

Manon Pesle

Maîtresse de conférences

Responsable du master sciences de l'éducation parcours "Coordination et réalisation de projets et de dispositifs Enfance Jeunesse"

Université Jean Monnet Saint-Etienne
33 rue du 11 Novembre
42023 Saint-Etienne cedex 2
manon.pesle@univ-st-etienne.fr


Chercheure associée UMR PACTE - Institut d'Etudes Politiques de Grenoble

manon.pesle@umrpacte.fr

 

Notice biographique

Manon Pesle est maîtresse de conférences en sciences de l'éducation à l'université Jean Monnet de St-Etienne. Politiste et sociologue, ses recherches portent sur le domaine de l'éducation en dehors de l'école et particulièrement dans les collectivités territoriales et les associations d'éducation populaire. Ces recherches s'intéressent aux processus sociaux de production, de légitimation, de circulation, de politisation, d'apprentissage et les usages des savoirs et des règles qui ont cours dans les administrations et institutions publiques. La focale porte particulièrement sur le travail des cadres intermédiaires impliqués dans le fonctionnement et la régulation des politiques publiques et des administrations, ainsi que sur les propriétés et trajectoires sociales de ces acteurs. Elle s'intéresse également aux instruments et dispositifs, tant techniques que normatifs, par lesquels sont assurées la régulation, la coordination et l’adaptation de l’action sociale. Le travail de recherche porte sur la manière dont les acteurs s'inscrivent plus généralement dans les institutions et la manière dont ils le vivent socialement dans des situations concrètes d'action. Ce travail de recherche relève de l'analyse des inégalités sociales, permettant d'analyser la manière dont la société pense et organise les rapports entre les individus et les structures sociales. Son approche s'appuie principalement sur l'ethnographie et les entretiens, qui permettent d'analyser l'action publique à partir des acteurs et de leurs propres expériences situées. Cette approche implique également une réflexion sur l'épistémologie et particulièrement sur la place du chercheur vis-à-vis de son objet et de ses terrains de recherche.

 

Projets de recherche

(2017-2019) Accès aux droits et barèmes sociaux (ACCES-BS), PACTE, recherche « Post-enquêtes qualitatives associées à l’enquête sur l’action sociale des communes et intercommunalités – ASCO », pour le compte de la DREES, Ministère de la santé et des solidarités

(2017-2018) Laboratoire de l'Education (pépinière de recherche interdisciplinaire, UMS 3773), projet « Les politiques éducatives à l'ère du partenariat », ENS de Lyon

(2016-2017) Laboratoire de l'Education (pépinière de recherche interdisciplinaire, UMS 3773), projet « Échelles et modes de décision dans les politiques éducatives : une mise en perspective socio-historique », ENS de Lyon

(2016-2018) « Les interventions en faveur du logement des personnes "défavorisées" : origine, développement et mutation », PACTE, avec Antoine Rode, René Ballain
 

Publications


- PESLE Manon, MOREL Stanislas (coord.) (à paraître 2019),  « La réussite éducative : approches partenariales et enjeux des politiques publiques », Les sciences de l'éducation. Pour l'Ere nouvelle

- PESLE Manon, GALLENGA Gallenga (dir.), (à paraître 2019), Mener une thèse CIFRE en sciences humaines et sociales : l'art de la double-contrainte, Coll. Travail et Gouvernance, Presses Universitaires de Provence, Marseille

- PESLE Manon (à paraître 2019), «  De l'expérience subjective à l'objet de recherche : la prise en compte des émotions du chercheur dans la construction de la recherche », In PESLE M., GALLENGA G. (dir), Mener une thèse CIFRE en sciences humaines et sociales : l'art de la double-contrainte, Presses Universitaires de Provence, Marseille

- PESLE Manon (2019), « Les instruments comme politique : les usages quotidiens des procédures dans l'action éducative locale », Politiques et management public, vol 36/1, 55-74

- PESLE Manon (2013), « Le territoire de l'agglomération, un espace éducatif ? », VEI-Diversité, 172 La réussite éducative : enjeux et territoires, avril 2013, CNDP, Paris

 

Communications orales dans des colloques et journées d'études

(2018), « Le mode de travail partenarial : quand la méthodologie structure l’action éducative métropolitaine », Panel Politiques partenariales, « Les politiques éducatives à l'ère du partenariat », Université Jean Monnet – Laboratoire ECP, 28-29 juin 2018

(2018), « Le “partenariat”: un incontournable de l'action éducative métropolitaine », séminaire transversal « Normes et normativités : Travailler ensemble dans le domaine de l’éducation», Laboratoire ECP, 1er juin 2018

(2017), « Saisir le processus décisionnel à l'aune de la mise en oeuvre : le pouvoir des “cadres intermédiaires” métropolitains », ST « Saisir l’action publique au 21ème siècle : acteurs et instruments de la décision », 7e Congrès de l'ABSP, Mons, Belgique, 3-4 avril 2017.

(2017), « Les cadres métropolitains : la politisation d'un savoir technique », ST 36 « Le pouvoir local, entre politisation et dépolitisation », Congrès de l'AFSP, Montpellier, 10 juillet 2017.

(2016), « "Chauffeurs-mécaniciens du dispositif" : du quotidien des cadres d'une métropole au sens politique du dispositif », colloque « Les travailleurs du Management : Sociohistoire des producteurs de dispositifs », CNAM, Paris, 13 et 14 septembre 2016.

(2016), « De l'instrument d'action publique à la politique métropolitaine : plongée dans le quotidien de la fabrique d'une politique éducative », XXe congrès de l'AISLF, GT24 : Sociologie des institutions : « Réformes » dans les services publics : processus, acteurs et tensions du changement des institutions, UQAM, Montréal, 3 juillet 2016.

(2016), « Les « petits bureaucrates » de la métropole : la construction d'un savoir rationnel et pragmatique », RT1 Savoirs, Travail et Professions de l'AFS, 4e journée d'études des doctorants en sociologie des groupes professionnels, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 16 juin 2016

(2015), « Plongée dans un terrain en thèse CIFRE. Des quartiers défavorisés au formatage institutionnel : la construction du sujet de recherche comme expérience », Séminaire Chocolat, PACTE, Grenoble, 16 décembre 2015

(2015) Avec GRABENER Josua, Discussion de l'ouvrage de P. Muller, La société de l'efficacité globale, comment les sociétés se pensent et agissent sur elles-mêmes, PUF, 2015 en présence de P. Muller, PACTE, Grenoble, 10 novembre 2015

(2015),  « De l'instrument d'action public à la politique publique : le sens politique inattendu de l'action éducative métropolitaine », colloque international « Et pourtant, si ! Les improbables du service public », organisé par le réseau TRANSPUME (Transformations du service public en Méditerranée), Aix-en-Provence-Marseille Universités, 23-24 octobre 2015

(2014), « Les publics de l'action éducative locale : un impensé à l'échelon métropolitain ? », Atelier de recherche de doctorants « Regards Croisés » – PACTE, Grenoble, juillet 2014

(2014) Avec VIAL Benjamin,  « Non recours et réussite éducative », les Jeudis de l'Odenore, PACTE, Grenoble, 26 juin 2014

(2014), « Le Projet de Réussite Educative pour les 16-18 ans sur l'agglomération grenobloise : inflation technique et invisibilisation du politique ? », séminaire « Identifier des « problèmes jeunes » : les politiques publiques entre communication et transmission », Laboratoire Junior Interférences – TRIANGLE, Lyon, 25 juin 2014

(2014) Avec GRABENER Josua, Discussion de l'article de T. Alam, M. Gurruchaga et J. O'Miel en présence de T. Alam et J. O'Miel (CERAPS – Lille) : « Science de la science de l'Etat : perturbations du chercheur comme impensé épistémologique », Sociétés contemporaines, Paris, Presses de Science Po, 2012, p. 155-173, séminaire Chocolat – PACTE, Grenoble, 15 mai 2014

(2014),  « Plongée dans un terrain en thèse CIFRE, de la posture de dénonciation à l'enrôlement par l'institution, quelle place pour une participation critique ? », colloque de l'AJPB « L'observation participante, défis et opportunités du chercheur acteur de son objet », IEP Bordeaux, 20 mars 2014

(2012), « Innovation et politiques éducatives locales dans les quartiers en difficulté », Atelier de recherche de doctorants « Regards Croisés » – PACTE, Grenoble, novembre 2012

 

Travaux universitaires

Thèse CIFRE (Métropole Grenoble/ANRT) pour l'obtention du doctorat en science politique, soutenue le 26 juin 2016 à l'IEP de Grenoble :

La petite fabrique de l'action éducative. Ethnographie métropolitaine
Composition du jury : Fabien Desage, Claire Dupuy, Dominique Glasman, Patricia Loncle, Eric Verdier, Alain Faure (directeur de thèse).

Résumé de la thèse:

L'action éducative de la communauté d'agglomération Grenoble Alpes métropole se développe dans les quartiers défavorisés de l'agglomération, auprès des enfants et de leurs parents. La thèse analyse la fabrique quotidienne de cette politique publique, en questionnant les cadres cognitifs à l’œuvre, par l'observation des acteurs qui élaborent l'action. De prime abord, les pratiques observées donnent à voir une prépondérance de procédures de fonctionnement et d'outils et une absence de construction d'un sens politique.
À partir d'une immersion au sein de l'institution métropolitaine et à une méthodologie inductive, la thèse décrypte la construction d'une vision du monde gestionnaire, celle que chaque acteur soutient pour faire fonctionner l'institution et ses instruments d'action publique dans un objectif d'efficacité. Les acteurs visent à rendre l'action réactive, rationnelle et performante. L'analyse révèle que ces principes d'action constituent une vision du monde portée et encadrée par l'institution métropolitaine, où deux matrices cognitives se développent : l'une individuelle et l'autre techniciste. Ces matrices irriguent l'institution, mais aussi les relations éducatives qui se développent avec les parents et les enfants. L'individu, qu'il soit agent métropolitain ou parent d'un enfant en difficulté d'un quartier défavorisé, est conduit à se responsabiliser face à son quotidien et à sa situation. La matrice techniciste s'ancre dans une idée de la modernité et du progrès, elle prône la croyance en l'outil dans l'efficacité et la performance.
Pour autant, cette vision du monde, portée par les instruments d'action publique, n'est pas formulée et travaillée comme telle par les acteurs, fonctionnaires et élus qui, pris dans les contraintes inter-institutionnelles et politiques, l'entretiennent. Le pouvoir politique métropolitain polycentré et son leadership fondé sur la fonction de médiation ne parviennent pas à requalifier les enjeux techniques en enjeux politiques.
La thèse donne à voir une politique éducative métropolitaine à qui il manque, non pas une mise en récit et en scène, mais un régime de vérité général qui soit maîtrisé par les acteurs de la métropole.

Méthodologie:

Observation participante - Ethnographie (Grounded Theory)
Sociologie de l'action publique - Sociologie des organisations - Sociologie de l'institution
Entretiens non-directifs et récits de vie (élus locaux, professionnels de la fonction publique territoriale, du travail social et associatifs)
Analyse socio-historique
 

Organisation de colloques et de séminaires

(2018) avec S. Morel, organisation du colloque « Les politiques éducatives à l'ère du partenariat », Université Jean Monnet – Laboratoire ECP, 28-29 juin 2018

(2018) participation au colloque "Hubert Dubedout, la ville et la modernité en politique", Sciences Po Grenoble - PACTE, 4 avril 2018. Retour en images : https://youtu.be/hu9vSwVozJs

(2017) avec Gizemnour Ozdinc, organisation du panel  "Observing the Policy Implementation in the Field: A Closer Look at the Street-Level Bureaucrats", 3e ICPP, Singapour, 8-30 Juin 2017.

(2015) organisation du colloque « La recherche en funambule : établir une approche critique tout en étant engagé par et dans son terrain. Le cas des thèses CIFRE en sciences humaines et sociales », 3 et 4 septembre 2015, Rennes

(2015) animation de la table-ronde « L’organisme et le docteur CIFRE », Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, Conférence des Présidents d’Université (CPU), Association Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT), colloque du 3 et 4 septembre 2015, Rennes

(2015) participation à la table-ronde « Innovations territoriales et action publique », dans le cadre de la rédaction d'un rapport sur l’innovation territoriale commandée par Marylise Lebranchu (ministre de la décentralisation et de la fonction publique) avec le secrétariat général à la modernisation de l’action publique (Ministère de l'économie et des finances) et P. Zittoun, A. Faure, P. Teillet et J.-C. Froment, 4 mars 2015, Laboratoire Pacte

(2013) organisation et animation des Journées Nationales de la Réussite Educative organisées par la communauté d'agglomération Grenoble Alpes Métropole et l'ANARÉ en partenariat avec le laboratoire PACTE et l'ACSÉ et les 27 et 28 novembre 2013

(2013) organisation et animation du colloque « Mobilisation face aux discriminations dans l'éducation : savoirs d'expérience et pouvoir d'agir » organisé par Grenoble Alpes Métropole et la Direction des services départementaux de l'Education Nationale de l'Isère en partenariat avec le laboratoire PACTE, le Scéren (CNDP-CRDP), l'Institut Français de l'Éducation et l'ACSÉ, 13 mars 2013.

 

Enseignements

 

(2018-2019) UJM:

CM Connaissance des politiques enfance jeunesse, M1 Enfance Jeunesse, UJMCM Politiques publiques territoriales, M2 Enfance Jeunesse, UJMCM « Education populaire », Licence professionnelle intervention sociale, UJM

TD Concevoir, conduire et coordonner des projets, M2 Enfance Jeunesse, UJM
TD Méthodologie de la recherche, séminaire sociologie de l'action publique éducative, Master enfance jeunesse, UJM
TD Méthodologie de projet et de diagnostic, M1 Enfance Jeunesse
TD Analyses des pratiques de stage, M2 Enfance Jeunesse, UJM
TD Préparation à l'insertion professionnelle, M2 Enfance Jeunesse, UJMTD traitements des données SHS – Initiation à la socioanalyse, L2 SDE, UJM
TD Problématiques et politiques publiques enfance / jeunesse, M2 Enfance jeunesse, UJM
TD Méthodologie de la recherche, Mener une recherche qualitative, L3, UJM
Coordination de la semaine et enseignement (TD et CM) « Aménagement du temps libre de l'enfant », M2 Enfance Jeunesse, UJM

 

(2017-2018) UJM:
CM Connaissance des dispositifs éducatifs, M1 Enfance Jeunesse
CM « Education populaire », Licence professionnelle intervention sociale
TD Méthodologie de projet et de diagnostic, M1 Enfance Jeunesse
TD traitements des données SHS – Initiation à la socioanalyse, L2 SDE
TD Méthodologie de la recherche séminaire sociologie de l'action publique éducative, L3 SDE
TD Méthodologie de la recherche, séminaire sociologie de l'action publique éducative, Master enfance jeunesse

TD Education populaire, L1 SDE

(2016-2017) ATER IEP Grenoble (96h):

TD « Etat social et solidarités », L3 section Sociétés, Régulations, Innovation, IEP Grenoble
TD « Politiques publiques en Europe », L3 section Politique, IEP Grenoble

(2011-2015) Vacations IEP Grenoble et IFTS Echirolles (40h) :

CM « Éducation et intercommunalité : l'exemple de l'agglomération grenobloise », Master 2 « Villes Territoires Solidarités », IEP Grenoble
CM « Accompagnement et remobilisation à la scolarité / obstacles à l'apprentissage », Formation professionnelle, Institut de Formation du Travail Social, Echirolles
CM « Cadrage historique et institutionnel des dispositifs éducatifs locaux », Formation professionnelle, Institut de Formation du Travail Social, Echirolles