Vous êtes ici : Accueil Recherche Axe 3 : Politique des arts et de la culture en éducation et en formation 2011/2015 - Recherche 1 : Politiques de l’enfance : le cas de l’éducation artistique

2011/2015 - Recherche 1 : Politiques de l’enfance : le cas de l’éducation artistique

Responsables : Alain Kerlan, André Robert, Françoise Odin

 

Doctorants : Véronique Chappuis,  Virginie Ruppin, Franck Giol,

Chercheurs associés : Laurence Loeffel, Jean-Paul Filiod, Myriam Lemonchois (Québec), Denis Simard (Québec).

 

Cette recherche fait l’objet d’un important financement ANR (acronyme POLEART, campagne 2009) et se déroulera de 2010 à 2012 inclus. Elle s’inscrit dans un ensemble de travaux qui envisage la question de l’enfance comme une question éminemment politique, et qui connaît à l’âge de l’individualisme démocratique des développements nombreux, et significatifs des évolutions et des interrogations des sociétés contemporaines. La reconnaissance problématique de l’enfance comme identité et différence, différence dans l’identité, en constitue l’un des principaux enjeux, au-delà de la thématique des « droits de l'enfant ». Elle s’exprime de façon très concrète dans les ébranlements et les mutations visibles ou plus souterraines qui affectent la relation éducative, les fondements de l’autorité, les manières dont le monde de l’enfance est pensé et valorisé, les comportements et les attentes de la société et des adultes à son égard, et de proche en proche dans le bougé ou le brouillage de ce que nous croyons savoir de l’enfance et des relations fondées sur ces savoirs. Ces ébranlements sont au cœur de la crise de l’éducation, en ce sens qu’ils touchent à ses conditions même de possibilité et d’exercice.

Pourtant, ces ébranlements et mutations dont les effets sont si manifestes demeurent encore assez peu étudiés dans leurs effets et expressions concrètes. La recherche s’y consacrera  en croisant et conjuguant deux angles d’analyse :

  • l’analyse des politiques de l'enfance dans leurs objectifs et leurs références théoriques
  • l’analyse comparative de politiques municipales envers l’enfance (Lyon, Paris, Québec, Montréal)
  • l'analyse des pratiques et des dispositifs dédiés à l’enfance où elle s’inscrit et se délègue dans des objets.


Pour conduire cette double analyse, les investigations seront plus particulièrement centrées – en termes de délégation aux objets -  sur les dispositifs consacrés à l’éducation artistique, aux pratiques artistiques, et – en termes d’horizon référentiel - sur la production de connaissances théoriques dévolues à l’enfance, en général et en particulier (dans la perspective artistique), pour la période des quinze dernières années. Les dispositifs d'éducation artistiques occupent en effet une place importante dans les nouvelles politiques de l'enfance. Le projet tient cette particularité comme une donnée majeure du nouveau paysage de l'enfance. Hauts lieux d'investissement de discours et d'expérimentation pour la problématique de l'enfance comme dialectique de l'identité et de la différence, les dispositifs d’éducation artistique sont particulièrement engagés dans les recompositions en cours. Par un effet de loupe, ils donnent ainsi à voir à gros traits des processus moins lisibles ailleurs. A plusieurs égards, ils peuvent être considérés comme des sortes de « laboratoires » au sein desquels s'essaient  de nouvelles relations de nos sociétés à son enfance, et se forgent de nouveaux savoirs et de nouvelles représentations à son sujet, qui en même temps s’appuient sur des élaborations théoriques dotées de plus ou moins d’originalité et d’autonomie.

La dimension comparative de la recherche sera développée grâce à une collaboration avec deux membres du CRIPFE (Myriam Lemonchois, Université de Montréal et Denis Simard, Université Laval) avec lesquels une collaboration est déjà effective depuis plusieurs années dans le domaine de l’art et de la culture.

 

NB : L'intégration au corpus étudié de la production cinématographique de fiction des quinze dernières années concernant de façon directe ou indirecte l'enfance constituera une contribution spécifique à l'axe du quadriennal recherche de Lyon 2 Image Art Création. Nous considérons en effet que la fiction filmique est l'un des domaines où les transformations touchant l'enfance, son statut, la relation enfant/adulte s'inscrivent avec une acuité particulière.