You are here: Home / Recherche / Axe 1 - Professionnalité : activité et parcours

Axe 1 - Professionnalité : activité et parcours

Professionnalité : activité et parcours

 

Responsables : Françoise Carraud et Thierry Bouchetal

 

La notion de professionnalité est première, elle se distingue de celle de professionnalisation ou de professionnalisme « La professionnalité renvoie à la personne, elle est instable, toujours en cours de construction, surgissant de l’acte même de travail » (Trépos, 1992). Elle est soumise à épreuves et toujours liée à l’histoire individuelles, sociale et professionnelle.
Le concept d'activité, est également essentiel dans cet axe. Nous intéresse ici ce que font les acteurs de l'éducation et de la formation, ou ce qu'ils disent qu'ils font (sur le mode du récit) et le sens qu'ils donnent eux-mêmes à leur activité. Dans ce sens plusieurs théories sont mobilisées comme l'analyse de l'activité (sous différentes formes, y compris l'analyse didactique de l'activité enseignante) ou la sociologie de la traduction pour rendre compte des processus de traduction des prescriptions (à différents niveaux).  Ces approches, plutôt locales, considèrent toujours l'activité ou la professionnalité des acteurs dans des cadres spatiotemporels ou sociohistoriques. Dans ce sens, l'approche historique est prise en compte dans l'ensemble des travaux de l'axe. S’agissant de l'éducation, la notion de forme scolaire, dispositif sociohistorique princeps, de sa permanence comme de ses évolutions, reste centrale dans nos travaux. 
La dimension temporelle, saisie au niveau des politiques éducatives, est aussi étudiée au niveau individuel par le développement de travaux prenant en compte la notion de parcours, qui est le troisième élément de l'intitulé de l'axe. Si la professionnalité est toujours instable, l'activité inscrite dans le temps, ces dimensions peuvent être étudiées à partir de récits biographiques ou d'histoires de vie point sans oublier leur inscription dans des environnements peuplés d'instruments. Ainsi, dans cet axe, l'activité des professionnels abordée d’un point de vue local et individuel est étudiée à partir des parcours de vie professionnelle, ou en insistant sur les environnements instrumentés, les objets et leurs usages. Ces approches locales étant toujours inscrites dans leur milieu sociopolitique et historique. 
Les métiers étudiés dans l'axe sont ceux de l'éducation et de la formation au sens large : les enseignants bien sûr mais pas seulement, les personnels d'encadrement, les professionnels de l'éducation en dehors de l'école (dans le monde de la petite enfance ou dans le travail social, etc.). Les enseignants de tous les niveaux sont concernés, y compris les enseignants du supérieur. Ce dernier point est travaillé en lien avec l'axe 4 qui est davantage centré sur l'activité des étudiants, même si celle-ci est bien en interaction avec celle des enseignants. 
Les trois concepts qui structurent le travail de l'axe, orientent ses projets, notamment celui sur le « travail à plusieurs ».