Les institutions partenaires

Laboratoire Environnement, Ville, Société (EVS)

evsLe laboratoire « Environnement, Ville, Société » (EVS – UMR 5600) traite des modalités par lesquelles les sociétés contemporaines, fortement urbanisées constituent, instituent et utilisent leurs environnements. L’activité anthropique, plurielle dans le temps et dans l’espace, est à l’origine d’une pluralité d’environnements observable sur les plans synchronique et diachronique comme histoire des transformations du monde donné et comme simultanéité des actions et des activités sociales transformant le monde. L’urbanisation est observée au sens le plus large comme processus d’anthropisation caractéristique des sociétés contemporaines. EVS privilégie une approche multidisciplinaire des phénomènes environnementaux, entendu au sens le plus large, de « morphologie sociale ».

L’Ecole des Ingénieurs de la Ville de Paris (EIVP)

L’EIVP et la Direction d’Urbanisme de la Ville de Paris collaborent activement sur différents projets de recherche. Dans le cadre d’une démarche innovante rapprochant la recherche et les politiques publiques, l’EIVP a été déclarée éligible à la coordination de projets de recherche pour la Ville de Paris. Le partenariat dual entre SKYLINE et l’EIVP-Ville de Paris est en ce sens parfaitement adapté, articulé qu’il est entre la recherche et la pratique. Le projet SKYLINE répond aux fondements mêmes de l’EIVP : partenariats, transversalité, approche tant scientifique qu’opérationnelle du développement urbain durable. Il entre de la même manière dans les axes de recherche de l’EIVP, particulièrement le troisième, aménagement et espaces publics. La dimension génie urbain qu’apporte l’EIVP est essentielle pour nouer des liens forts entre l’approche des ingénieurs, celle des aménageurs et celle des chercheurs en sciences humaines et sociales.

Le Laboratoire d’InfoRmatique en Image et Système d’information (LIRIS)

Le LIRIS regroupe plusieurs laboratoires de recherche lyonnais travaillant dans le domaine des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (environ 280 personnes, dont près de 110 chercheurs et enseignants-chercheurs). Il comporte deux départements thématiques : « Image » et « Données, Connaissances, Services ». Le département Image regroupe cinq équipes qui développent des méthodes d’analyse des données issues de capteurs (2D, 2D+t, 3D), des méthodes permettant une meilleure compréhension et des méthodes de modélisation de données numériques multidimensionnelles. Les thématiques recouvrent donc les domaines de l’analyse d’image, de la modélisation, de la simulation ou encore du rendu. Le département DCS travaille quant à lui sur la problématique de gestion de données, de connaissances et de services. Le projet SKYLINE sollicite l’équipe M2DisCO, qui développe des modèles multi-résolution, discrets et combinatoires à partir de données image, volume 3D ou maillage 3D.

L’Agence d’Urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise (AUL)

aulL’Agence d’urbanisme pour le développement de l’agglomération lyonnaise associe 31 partenaires publics auxquels elle offre un outil de mutualisation de leurs savoirs et de mise en cohérence de leurs projets grâce à une expertise pluridisciplinaire et indépendante. Elle est le lieu où peuvent s’articuler les différentes échelles du territoire et où peuvent être mises en cohérence les politiques publiques menées sur ce territoire. L’agence d’urbanisme contribue à créer une « culture commune » qui rend possible l’élaboration de projets partagés de développement. Pour cela, elle collabore avec le monde de l’enseignement et de la recherche pour favoriser le transfert des connaissances scientifiques vers le monde de la pratique, élabore des programmes d’études qu’elle définit avec ses membres dans un cadre partenarial, les met en œuvre, et en assure la diffusion et le suivi.

Le partenariat avec l’A.U. de Lyon sous la coordination de son directeur général adjoint, François Brégnac, est essentiel pour le projet SKYLINE car il jouera, aux côtés de P. Simard et S. Sperto, le rôle de « passeur » entre chercheurs et praticiens à travers des « ateliers SKYLINE » (T2), organisé en prenant appui sur son réseau d’experts en urbanisme. Il est l’auteur d’un rapport interne pour la ville de Lyon, Une silhouette urbaine pour Lyon.