Bienvenue sur le site Web du GRS

Le Groupe de Recherche sur la Socialisation (GRS-UMR5040) a fusionné avec le MoDyS pour devenir le Centre Max Weber


Dernières parutions


Couverture

Lahire (Bernard), Ce qu'ils vivent, ce qu'ils écrivent. Mises en scène littéraires du social et expériences socialisatrices des écrivains, Paris, Éditions des Archives Contemporaines, 2011, 573 p., ISBN : 978-2-81300050-7.


Comment établir des liens, systématiques plutôt qu'anecdotiques, profonds plutôt que superficiels, entre la vie des romanciers et leurs créations dans la perspective d'une sociologie de la création des oeuvres culturelles ? Si presque tous les sociologues de l'art et de la culture s'accorderaient sans doute à dire que les oeuvres portent en elles la trace des expériences ou des propriétés sociales de leurs auteurs, ils ont cependant davantage concentré jusque-là leur attention soit sur la carrière des créateurs, soit sur les formes différenciées de réception des oeuvres par des publics variés.
Le lecteur trouvera dans ce livre, fruit d'un travail collectif mené durant quatre ans, une série d'études portant sur des auteurs aussi différents que Albert Cohen, Assia Djebar, Marguerite Duras, Jack London, John Fante, Paula Fox, David Lodge, Howard Phillips Lovecraft, Paul Nizan, Amélie Nothomb, Stendhal, Jules Vallès ou Émile Zola. Il s'agissait d'analyser les éléments les plus structurants de la vie de ces auteurs, de reconstruire les conditions de leurs existences et de leurs socialisations, en vue de comprendre la nature des intrigues élaborées dans des oeuvres singulières. En adoptant une telle démarche, le collectif de chercheurs animé par Bernard Lahire, entendait dépasser le clivage entre les lectures dites « internes » et les lectures dites « externes », en considérant les oeuvres comme des condensations littéraires d'expériences sociales mises en forme, modélisées ou typifiées par l'écrivain, et donc comme des points de vue – socialement situés – sur le monde, justiciables d'une analyse sociologique.
Repartir de l'horizon des auteurs, de ce qui se présente à eux comme des problèmes à résoudre, des obstacles à franchir, des difficultés qui sont spécifiquement les leurs, pour comprendre la transposition plus ou moins complexe de cet horizon et de ces problèmes dans des oeuvres : voilà l'objectif de ce livre qui peut s'entendre comme une contribution à une science de la création littéraire.
Voir la table des matières


Couverture

Garcia (Marie-Carmen), Artistes de cirque contemporain, Paris, La Dispute, 2011, 167 p., ISBN : 978-2-84303-170-0.


Né dans l'après-Mai 68, le cirque contemporain brouille les frontières entre la création artistique et le spectacle de divertissement. Il fait appel à la performance physique, à la dérision, à la poésie, à la dramaturgie et aux arts populaires. Les circassiens cultivent des idéaux de liberté et d'indépendance artistiques ainsi qu'un art de vivre travaillé par les exigences de la virtuosité corporelle et les défis de la création.
Sociologue du genre et des institutions, Marie-Carmen Garcia s'est immergée durant quatre ans dans l'univers du cirque contemporain. Elle s'est intéressée aux artistes qui évoluent dans de petites compagnies locales, observant leurs pratiques, recueillant leurs récits, leurs rêves et leurs espoirs.
Artistes de cirque contemporain est une invitation à découvrir le parcours de femmes et d'hommes artistes-artisans du cirque. Ce livre, une des rares contributions sociologiques à l'analyse du cirque contemporain, s'intéresse particulièrement aux relations entre la production et la réception culturelles en soulignant les manières dont les logiques de la distinction sociale s'articulent avec les socialisations sexuées.





Directeur de la publication : Bernard Lahire — Conception et maintenance du site : Everest Pardell
Groupe de Recherche sur la Socialisation – Université Lumière Lyon 2 – 5, avenue Pierre Mendès-France – F-69696 BRON cedex – France
Téléphone :+33 (0)4 78 77 23 97 – Télécopie :+33 (0)4 78 09 44 70 – courriel/email : grs@univ-lyon2.fr

CNRS-SHS

Université Lumière

ENS

ISH