Vous êtes ici : Accueil Actualités Les formes contemporaines de médicalisation et de psychologisation de l’échec scolaire

Les formes contemporaines de médicalisation et de psychologisation de l’échec scolaire

Journée d'étude

Samedi 13 avril 2013 09h-17h


Université de Saint-Étienne (site Tréfilerie) Amphithéâtre E.0.1.

 

L’échec scolaire est aujourd’hui de plus en plus fréquemment interprété en termes de défaillances individuelles imputées à des causes médico-psychologiques. Dans cette logique, les difficultés scolaires des élèves sont attribuées à des « troubles » psychologiques (phobie scolaire, manque d’estime de soi, instabilité psychoaffective, etc.) ou neurologiques (« galaxie des "dys" », hyperactivité, précocité intellectuelle, etc.).

L’objectif de cette journée d’étude est d’appréhender la médicalisation et la psychologisation de l’échec scolaire sous un angle sociologique. Il s’agit autant de rappeler le poids des facteurs « sociaux » à l’origine des différences de réussite à l’école, que de contribuer à une meilleure compréhension des transformations sociales sous-tendant l’évolution des manières d’interpréter et de traiter l’échec scolaire (renouveau des interprétations scientifiques, délégation croissante des prises en charge d’élèves en échec aux professionnels du soin, nouvelles orientations des politiques d’éducation prioritaire en direction des élèves « à besoins éducatifs particuliers », interventions croissantes des familles dans les débats sur l’échec scolaire).

 

Programme