Vous êtes ici : Accueil Équipe>> Enseignant.e.s-chercheur.e.s Yves Verneuil

Yves Verneuil

 

Professeur des Universités en sciences de l’éducation  

ISPEF, Université Lumière Lyon2

86, rue Pasteur, 69007 Lyon

yves.verneuil@univ-lyon2.fr

 

Notice biographique

Agrégé d’histoire, Yves Verneuil été successivement professeur d’histoire-géographie dans l’enseignement secondaire, professeur d’histoire en classes préparatoires aux grandes écoles (hypokâgne et khâgne), puis maître de conférences en histoire. Il s’est spécialisé en histoire de l’éducation, sous la direction de Françoise Mayeur (Université Paris-Sorbonne), puis de Jean-Noël Luc (Université Paris-Sorbonne). Il a été habilité en 2015 avec un mémoire inédit portant sur l’émergence et le développement des associations corporatives des professeurs de l’enseignement secondaire (« Corporatisme, amicalisme et syndicalisme : la représentation des professeurs de lycée, 1880-1940 »). En 2017, il est recruté comme professeur en sciences de l’éducation à l’Université Lumière Lyon 2.

 

Thématiques de recherche

Syndicalisme enseignant – Identité professionnelle des enseignants du secondaire – Histoire de la formation des enseignants - Histoire des politiques et des réformes éducatives -  Laïcité et religions à l’école – Enseignement de la morale – Genre.

 

Publications

 

1) Ouvrage

Les agrégés. Histoire d’une exception française, Paris, Belin, collection "Histoire de l'éducation", 2005, 367 p.

Cet ouvrage a connu une seconde édition en poche, avec une postface : Les agrégés. Histoire d’une exception française, Paris, Belin, coll. « alpha », 2017, 638 p.

 

2) Direction et coordination d’ouvrages

Yves Verneuil (dir.),Enseignement secondaire féminin et identité féminine enseignante. Hommage à Françoise Mayeur, Reims, CRDP de Champagne-Ardenne, 2009, 172 p.

Claude Carpentier (coord.), L’école dans un monde en crise. Entre globalisation et héritage. Textes rassemblés et introduits par Teresa Longo, Philippe Monchaux, Bruno Poucet et Yves Verneuil, Paris, L’Harmattan, 2008, 284 p.

 

3)Coordination de numéros de revue

Yves Verneuil, Régler les carrières enseignantes : une histoire administrative et syndicale des conseils et commissions, XVIIe-XXe siècles, vol. 1 et vol. 2, n°145 et n°146, Histoire de l’éducation, 2016/1 et 2016/2.

Tony Froissart et Yves Verneuil, Éducation nationale, Jeunesse et Sport : territoires en conflits ?, Armand Colin/Carrefours de l’éducation, 2014.

Yves Verneuil et Philippe Savoie (coord.),Encadrement éducatif et vie scolaire depuis le XVIIIe siècle, Carrefours de l’éducation, dossier thématique, n°35, mai 2013.

 

4) Articles dans des revues à comité de lecture

« De l’“omnipotence des bureaux“ à la représentation du personnel : les organes de décision concernant l’avancement et les promotions dans l’enseignement secondaire entre 1808 et 1940 », Histoire de l’éducation, n°145, 2016/1, p. 45-78. [parution effective : juillet 2017]

« Corporatisme et néo-corporatisme : les instances de gestion de la carrière des enseignants depuis le XVIIe siècle », introduction à Yves Verneuil, Régler les carrières enseignantes : une histoire administrative et syndicale des conseils et commissions, XVIIe-XXe siècles, vol. 1 et vol. 2, n°145 et n°146, Histoire de l’éducation, 2016/1 et 2016/2, p. 9-18. [parution effective : juillet 2017]

« Lionel Jospin, l’école publique et les religions : position ambiguë ou respect d’une laïcité équilibrée », Cahier d’Histoire Immédiate, n°49, printemps 2017, p. 119-133.

« La guerre du catéchisme a bien eu lieu : débats sur l’aménagement du temps scolaire dans les années 1980 », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n°132, octobre-décembre 2016, p. 125-137.

« La création du CAPES : révolution ou innovation contrariée ? », Carrefours de l’éducation, n°41 : Bruno Poucet et Antoine Prost (coord.), La réforme de l’éducation en France, juin 2016, p. 81-98.

« IEN et IPR : des histoires contrastées », Administration et Éducation, 2016/1 : Geneviève Gaillard et Xavier Pons (coord.), Les inspecteurs territoriaux : médiateurs du changement, p. 11-16.

« Les organisations corporatives des professeurs de lycée et les associations de spécialistes : un enjeu identitaire (1905-1940) », Histoire de l’éducation, n°142 : Clémence Cardon-Quint, Renaud d’Enfert et Emmanuel Picard (dir.), Les associations de spécialistes : militantisme et identités professionnelles (XXe-XXIe siècles), 2014, p. 83-107.

« Corporation universitaire et société civile : les débats sur la composition du Conseil supérieur de l’instruction publique pendant la Troisième République », Histoire de l’éducation, n°140-141 : Jean-Noël Luc et Philippe Savoie (dir.), L’État et l’éducation en France, XIXe-XXe siècles, 2014, p. 51-72.

« École et religion : enjeux du passé, enjeux dépassés, enjeux déplacés ? », Histoire, monde et cultures religieuses, n°32 : Françoise Lantheaume (dir.), Les religions à l’école, 2014/4, p. 13-27.

« Coéducation et mixité : la polémique sur la gémination des écoles publiques dans le premier tiers du XXe siècle », Le Mouvement social, n°248, 2014/3, p. 47-69.

(en collaboration avec Yann Duceux) « La “mouvance Jeunesse et Sport“ : une identité collective particulière ? », in Tony Froissart et Yves Verneuil (dir.), Éducation nationale, Jeunesse et Sport : territoires en conflits ?, Armand Colin/Carrefours de l’éducation, 2014, p. 133-150.

« Rôles et identités professionnelles des répétiteurs et des professeurs de lycée (1880-1940) : un conflit récurrent », Carrefours de l’éducation, n°35, mai 2013, p. 49-67.

« Les débats sur la mixité des élèves dans l’enseignement privé catholique à la fin des années 1960 », Histoire de l’éducation, n° 137, janvier-avril 2013, p. 57-91.

« Formation professionnelle, antiféminisme et masculinisme dans l’enseignement secondaire (fin XIXe siècle - premier tiers du XXe siècle) », Recherche et formation, n°69 : Marlaine Cacouault-Bitaud et Gilles Combaz, La formation et le genre,  2012, p. 15-29.

« L’école et la laïcité, de l’Ancien Régime à nos jours : enjeux du passé, enjeux dépassés ? », TREMA, 2012, p. 131-143.

« L’évaluation des professeurs de l’enseignement secondaire, de la fondation des lycées à 1944 », Spirale, Revue de recherche en éducation, n°49 : Jean-François Condette (coord.), L’évaluation des enseignants : Histoire, modalités, actualités, 2012, p. 53-68.

« Les accords Lang-Cloupet (1992-1993) : une histoire écrite à l’avance ? », Histoire de l’éducation, n°131, juillet-septembre 2011, p. 51-87.

« Les cours secondaires pour jeunes filles à Troyes sous le Second Empire, entre autorités municipales et administration bonapartiste », Revue d’histoire du XIXe siècle, n°39, 2009/2, p.95-111.

« Identités et compétences professionnelles dans les années 1920 : les professeurs de lycée, les “primaires“ et l’inspection d’académie », Histoire de l’éducation, n°121, janvier-mars 2009, p.43-66.

« La première grève des professeurs de lycée : la “grève du bachot“ de 1927 », Paedagogica Historica, International Journal of the History of Education, vol. XLIV, n°5, octobre 2008, p.528-541.

« La Société des agrégées, entre féminisme et esprit de catégorie », Pierre Caspard, Jean-Noël Luc et Rebecca Rogers (dir.), L’éducation des filles, XVIIIe-XXIe siècles, Hommage à Françoise Mayeur,Histoire de l'éducation, n°115-116 (spécial), septembre 2007, pp. 195-224.

« Un protestant à la tête de l’enseignement secondaire : Élie Rabier », Patrick Cabanel et André Encrevé (dir.), Les protestants, l’école et la laïcité, Histoire de l’éducation, n°110 (spécial), mai 2006, p. 111-139.

« Oligarchie ou lutte d’influence ? Participations croisées dans les organisations professionnelles de l’enseignement secondaire (première moitié du XXe siècle) », Revue du Nord, hors-série. Collection de l’histoire n°20, 2005, pp. 13-28.

« Les professeurs de l’enseignement secondaire au début du XXe siècle : entre corporatisme et esprit de catégorie », Carrefours de l’éducation, n° 17, janvier-juin 2004, pp. 102-117.

« Valeurs et combats de la Société des agrégés depuis 1914 », Vingtième siècle, revue d'histoire, n° 77, janvier-mars 2003, pp. 69-84.

 

5) Articles dans des revues sans comité de lecture

« Les syndicats et la réforme Jean Zay », Vers l’éducation nouvelle. La revue des Ceméa : Dossier présentant les actes de la journée d’études organisée par les Amis de Jean Zay, sous la direction de Francine Best, Annette Bon et Antoine Prost, mars 2015, p. 65-68.

« Les principaux du collège de Compiègne entre 1848 et 1914 », Bulletin de la Société historique de Compiègne, t. 41, 2013, p. 250-284.

« La carrière d'Henri Legrand : une belle ascension dans le système de l'enseignement primaire », Cahiers aubois d'histoire de l'éducation, n°33, mai 2009, pp.35-39.

« Les difficiles débuts de l’enseignement secondaire féminin à Troyes sous le Second Empire », La vie en Champagne, octobre-décembre 2008, n°56, pp. 41-52.

 

6) Contributions à des ouvrages collectifs

« Clément Désiré Férard et Léon Chauvin : deux inspecteurs primaires autobiographes », in Jean-François Condette (dir.), Les personnels d’inspection. Contrôler, évaluer, conseiller les enseignants. Retour sur une histoire, France-Europe (XVIIe-XXe siècle), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, p. 79-95.

« Les principaux du collège de Compiègne au XIXe siècle : caractéristiques d’un groupe et jeu des relations locales », in Jean-François Condette (dir.), Les chefs d’établissement. Diriger une institution scolaire ou universitaire, XVIIe-XXe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2015, p. 185-206.

« Les étudiants amiénois en médecine au milieu du XIXe siècle », in Bruno Poucet (dir.), Histoire de l’enseignement supérieur en Picardie (1804-1970), Amiens, Encrage, 2015, p. 165-178.

« Les professeurs de la première faculté des lettres d’Amiens (1810-1815), in Bruno Poucet (dir.), Histoire de l’enseignement supérieur en Picardie (1804-1970), Amiens, Encrage, 2015, p. 73-86.

« Albert Sandoz » et « Catherine Schulhof », in Dictionnaire biographique, mouvement ouvrier, mouvement social[le Maitron], 2015.

« Les commissions sur la formation des maîtres dans l’après 1968 », in Antoine Prost (dir.), La formation des maîtres de 1940 à 2010, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p. 133-147.

(en collaboration avec Lydie Heurdier) « La formation des professeurs du second degré dans les CPR, 1952-1990 », in Antoine Prost (dir.), La formation des maîtres de 1940 à 2010, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p. 177-192.

(en collaboration avec Bruno Poucet) « Le syndicalisme enseignant : archives, histoire et mémoire », in Jean-François Condette et Marguerite Figeac-Montus (dir.), Sur les traces du passé de l’Éducation… Patrimoines et territoires de la recherche en éducation dans l’espace français, Pessac, Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, 2014, p. 83-98.

« Entre patriotisme et corporatisme : la valorisation du rôle des professeurs de l’enseignement secondaire dans la Grande Guerre », in Jean-François Condette, Les Ecoles dans la guerre. Acteurs et institutions éducatives dans les tourmentes guerrières, XVIIe siècle-XXe siècle, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2014, p. 195-213.

« Débats sur la présence des femmes dans les classes élémentaires des lycées de garçons (1880-1914) : construction du genre et identité sexuelle enseignante », in Christine Morin-Messabel, Filles/garçons. Questions de genre, de la formation à l’enseignement, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2013, p. 27-50.

« La difficile appropriation de la grève par les professeurs de lycée, 1919-1939 », in Laurent Frajerman (dir.), La grève enseignante en quête d’efficacité, Paris, Éditions Syllepse, 2013, p. 35-43.

« Les cours secondaires et le collège de jeunes filles de Troyes : difficultés matérielles, pédagogiques et financières (1867-1914) », in Jean-François Condette (dir.), Le coût des études. Modalités, acteurs et implications sociales (XVI-XXe siècles), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2012, p.189-206.

« La formation des enseignants du privé depuis la loi Debré : le professionnel et le confessionnel », in Bruno Poucet (dir.), L’État et l’enseignement privé : l’application de la loi Debré, Rennes, PUR, 2011, pp. 131-147.

« Lac (Jeanne) », in Claude Pennetier (dir.), Dictionnaire biographique : mouvement ouvrier, mouvement social (Le Maitron), 2010.

« Le Conseil supérieur de l’Éducation nationale : un enjeu dans la définition du rôle du syndicalisme. L’exemple de l’enseignement secondaire (1928-1960) », in Laurent Frajerman, Françoise Bosman, Jean-François Chanet et Jacques Girault (eds.), La Fédération de l’Éducation nationale (1928-1992) : histoire et archives en débat, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2009, p.33-44.

« Les pratiques professionnelles sont-elles sexuées ? Les professeurs de l’enseignement secondaire, la coéducation et l’interchangeabilité des personnels entre les deux guerres », in Yves Verneuil (coord.), Enseignement secondaire féminin et identité féminine enseignante, Reims, CRDP de Champagne-Ardenne, 2009, p. 117-131.

Bruno Poucet (dir.), Isabelle Chave, Stéphane Coutant, Claire Etienne, Hélène Lhomme, Sébastien Rembert, Yves Verneuil, Mille ans d’éducation en Picardie. Guide de recherche en histoire de l’éducation, Amiens, Encrage, 2008, 320 p.

« L’école face aux crises identitaires », in Claude Carpentier (coord.), L’école dans un monde en crise. Entre globalisation et héritage. Textes rassemblés et introduits par Teresa Longo, Philippe Monchaux, Bruno Poucet et Yves Verneuil, Paris, L’Harmattan, 2008, pp. 105-109.

« Bennezon (Pierre) », in Claude Pennetier (dir.), Dictionnaire biographique : mouvement ouvrier, mouvement social (Le Maitron), Paris, Les éditions de l’Atelier/Les éditions ouvrières, 2006, p.56-57.

« De l’esprit de corps à la défense de la “qualité de l’enseignement“ : la Société des agrégés », in Pierre Caspard, Jean-Noël Luc, Philippe Savoie (dir.), Lycées, lycéens, lycéennes. Deux siècles d’histoire, Paris, INRP, 2005, pp. 301-315.

« Agrégation, ségrégation, désagrégation. La situation des agrégés dans les années 1960 », in Ludivine Bantigny, Aline Benain et Muriel Leroux (coord.),  in Printemps d’histoire. La khâgne et le métier d’historien. Pour Hélène Rioux, Paris, Perrin, 2004, pp. 169-178.

« Le SNALC et le refus des “pseudo-sciences de l’éducation” », in André Robert (dir.), Le syndicalisme enseignant et la recherche. Clivages, usages, passages, Paris, PUG-INRP, 2004, pp.273-282.

(article collectif) « L’univers de la recherche en éducation dans quelques publications syndicales et associatives du public et du privé », in André Robert (dir.), Le syndicalisme enseignant et la recherche. Clivages, usages, passages, Paris, PUG-INRP, 2004, pp.123-151.

 

7) Autres publications

« L’esprit de spécialité : force ou plaie de l’enseignement secondaire ? Une polémique récurrente », L’Agrégation, n°484 : Culture générale et spécialisation, janvier-février 2017, p. 12-34.

« Agrégation et pédagogie : une controverse historique », in L’agrégation, une tradition d’avenir, Paris, KIMÉ, 2016, p. 69-100.

« Le recrutement des professeurs de l’enseignement secondaire public depuis le XIXe siècle », L’Agrégation, hors-série n°2 : Les concours : un modèle à la française ?, 2015, p. 7-31.

« L’évaluation des professeurs de l’enseignement secondaire, du début du XIXe siècle au milieu du XXe siècle : modalités et débats », L’Agrégation, hors-série n°1 : Evaluation et performances dans le système éducatif français, 2012, p. 19-33.

« Les agrégés ont-ils encore un avenir ? », entretien dans La lettre de l’Étudiant, n°927, 24 novembre 2008, p.4-5.

« Bicentenaire de l’État enseignant », entretien dans Loisir Éducation. La revue de la JPA, décembre 2007, p.5.

« Comment l’agrégation a imposé son modèle », Le Monde de l’Éducation, n°347, mai 2006, p. 34-35.