Vous êtes ici : Accueil Équipe>> Enseignant.e.s-chercheur.e.s Gilles Boudinet

Gilles Boudinet

Gilles Boudinet

Professeur des Universités en sciences de l’éducation – ISPEF, Université Lumière Lyon2

86, rue Pasteur, 69007 Lyon

Né le 15/06/1956

e-mail : gilles.boudinet@univ-lyon2.fr

 

 

Habilitation à Diriger des Recherches : Vers un paradigme trinitaire de lecture de l’éducation artistique, sous la dir. de Monsieur le Professeur D.-R. Dufour, Paris VIII-Vincennes-Saint-Denis, le 21 mars 2005, (jury : Présidente : Madame le Professeur N. Mosconi, Monsieur le Professeur J. Davallon, Madame A.-M. Drouin-Hans, Monsieur le Professeur D.-R. Dufour, Madame le Professeur L. Gavarini, Monsieur le Professeur J.-P. Mialaret),

 

Activités de recherche

EA : Éducation, Cultures, Politiques, Axe 3 Politique des arts et de la culture en éducation et en formation.

Thème général : Philosophie de l’éducation artistique, les valeurs éducatives face aux mutations contemporaines de la culture et de sa transmission, le sens de l’expérience artistique en éducation, sciences de l’éducation artistique et didactique des arts (musique, arts de l’image).

 

Principaux points de l’itinéraire de recherche :

1) Analyse de productions artistiques en situation scolaire (musique, peinture) : saisie de processus structuraux de l’imaginaire créateur en arts proches des figures de la rhétorique de l’image dans la perspective des travaux de R. Barthes et de J. Durand.

 

2) Analyse de pratiques et de productions artistiques « informelles » chez les jeunes (rock, « graff ») avec une recherche des apports spécifiques pour ceux issus de situations scolaires négatives : en quoi les langages artistiques permettent-ils des changements de posture langagière et de rapport au savoir ?

 

3) Théorisation des précédentes données à partir des interactions entre les langages « analogiques » propres aux arts (musique, peinture…) et les pensées logiques et conceptuelles. Perspective d’une approche croisée et proposition d’un modèle d’interaction sur la base des travaux de P. Ricoeur et de J. Cohen.

 

4) Proposition d’un « paradigme » de lecture des enseignements artistiques selon trois axes :

- les structures et processus signifiants immanents aux œuvres, la spécificité d’une sémiologie des arts,

- le rapport aux langages, aux langages des arts et aux postures langagières apprenantes,

- le rapport à la culture et le sens que celle-ci confère aux enseignements artistiques.

 

5) Les valeurs éducatives des arts et le sens des enseignements artistiques à l’époque actuelle. Cette question est abordée en suivant, à titre heuristique, l’hypothèse d’un changement des grandes théories de référence qui prévalaient en éducation et en éducation artistique depuis les Lumières, au profit d’une nouvelle « épistémè » qui s’instaurerait de nos jours : la « Postmodernité ». Proposition d’opérateurs comparatifs pour saisir les mutations des valeurs éducatives entre « Modernité » et « Postmodernité ».

 

6) Au regard de l’hypothèse de mutations liées à la « Postmodernité », recherche d’unités pour l’éducation artistique et l’éducation en général :

- le récit (des arts et de la transmission des arts),

- la question de la forme (forme symbolique, « forme scolaire », formes des dispositifs de transmission …).

- Approche critique de la philosophie deleuzienne au regard des dynamiques éducatives

 

7) Les identités des savoirs, des enseignants et des artistes et le sens de l’expérience artistique face aux réformes sur les enseignements de l’histoire des arts et des parcours culturels.

 

Activités d’enseignement :

ISPEF, Université de Lyon 2 : philosophie de l’éducation, histoire des idées éducatives, enseignements artistiques, épistémologie en sciences humaines.

 

Université de Paris V, Paris-Descartes

Master d’art thérapie : langages artistiques et restructuration de la parole.

 

Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris

Préparation au CA : Philosophie de l’éducation musicale

Formation des directeurs de conservatoire : introduction aux sciences de l’éducation musicale

 

Responsabilité administratives au sein de l’ISPEF:

Responsable du M1 SEF

Responsable du parcours « arts » du master MEEF

 

Responsabilité éditoriales

Directeur de la collection « Arts, Education, Transversalité » aux éditions L’Harmattan

 

Bibliographie sommaire

Ouvrages :

- De l’universel en musique. Fugues et variations d’un savoir, Paris, Publisud, coll. « Courants Universels », Préface de Monsieur le Professeur Michel Imberty, 1995, 124 p.

- Pratiques rock et échec scolaire, Paris, L’Harmattan, coll. « Savoir et formation », 1996, 192 p.

- Des Arts et des Idées au XX° Siècle. Musique, peinture, philosophie, sciences humaines et « intermezzos poétiques » : fragments croisés. Paris, L’Harmattan, 2000, 224 p.

- Pratiques tag. Vers la proposition d’une « transe-culture », Paris, L’Harmattan, coll. « Arts, Transversalité, Education », 2002, 210 p.

 

- M. Heidegger, T.W. Adorno : vers un « pacte » de l’esthétique « moderne ». Quand l’art pouvait encore sauver le monde en général et l’éducation en particulier, Paris, Université de Paris-Sorbonne, Observatoire Musical Français, Document de recherche OMF, Série Didactique de la Musique, n°22, janv. 2003, 136 p.

 

- Vers un paradigme trinitaire de lecture de l’éducation artistique. Paris, Université de Paris-Sorbonne, Observatoire Musical Français, Document de recherche OMF, Série Didactique de la Musique, n° 32, octobre 2005. Texte de notre note de synthèse HDR, 174 p.

 

- Art, Education, Postmodernité. Les valeurs éducatives de l’art à l’époque actuelle, Paris, L’Harmattan, coll. « Sciences de l’Education musicale », 2006, 294 p.

- Arts, Culture, Valeurs éducatives. L’harmonie et le sublime, la monade et la raison : variations philosophiques et musicales des Lumières à la Postmodernité, Paris, L’Harmattan, coll. « Sciences de l’Education musicale », 2008, 242 p.

- Il était une fois la musique, les mots et d’autres cris… L’improbable dialogue de Moïse et Pan, Paris, L’Harmattan, coll. « sciences de l’éducation musicale », 2011, 236 p.

 

Deleuze et l’Antipédagogue. Vers une esthétique de l’éducation. Paris, L’Harmattan, coll. « Educations et Sociétés », 2012, 163 p.

Direction d’ouvrages collectifs :

 

- « En guise d’ouverture. Le sens de la recherche en Sciences de l’Education Musicale », BOUDINET, G., FIJALKOW, C. (éditeurs), Mélanges pour Jean-Pierre Mialaret. De la fondation des Sciences de l’Education Musicale... (coordination des articles de l’ouvrage avec C. Fijalkow), Paris, L’Harmattan, coll. « Arts, Transversalité, Education », 2006, pp. 11-22.

 

- « Enseigner l’histoire des arts après la ‘‘fin de l’histoire’’ », BOUDINET, G. (éd.) Enseigner l’histoire des arts : enjeux et perspectives (1). La question de l’histoire. Paris, L’Harmattan, 2011, pp. 15-30. Ouvrage avec comité de lecture international.