Vous êtes ici : Accueil Recherche >> Axe 3 : Politique des arts et de la culture en éducation et en formation 2011/2015 - Recherche 2 : Portraits d’artistes en pédagogues

2011/2015 - Recherche 2 : Portraits d’artistes en pédagogues

Responsables : Alain Kerlan, Françoise Odin

 

Doctorants : Véronique Chappuis, Annie Tholozan

 

L'interrogation portant sur la rencontre du monde de l'art et du monde scolaire, de l'artiste et du pédagogue, de la figure de l'artiste comme miroir et modèle critique du pédagogue, qui a pris ampleur au cours des travaux engagés pendant le précédent quadriennal, sera poursuivie dans le cadre du prochain quadriennal. Elle s'affirme en effet – c'est l'un des enseignements des travaux en cours – au carrefour des recherches engagées. Elle sera une contribution complémentaire à  la recherche en direction des politiques de l'enfance, lesquelles accordent une  place particulièrement significative à l'éducation artistique.

Plus précisément, cette recherche s’inscrit dans le prolongement et les acquis des journées d’étude organisée en mars 2008 sous l’intitulé : artistes et/ou pédagogues.  Face à l'affirmation grandissante et de plus en plus instituée de la fonction éducative de l'art et de l'artiste dans le paysage éducatif et culturel contemporain, que faire, quelles tâches assumées ?   Essayer d'en saisir la signification, d'en mesurer les enjeux et la portée, c'est assurément essentiel. Mais il est tout aussi essentiel d'examiner concrètement les formes et les pratiques par lesquelles se développe cette nouvelle fonction de l'artiste. Que se passe-t-il lorsque l'artiste s'engage dans le champ éducatif, dans le champ social ? Qu'apportent-ils de spécifique ? Il faut y aller voir de près. Quelles pratiques ? Quels savoir-faire ?  En quoi, diffèrent-elles, diffèrent-ils des autres pratiques pédagogiques, et notamment des pratiques enseignantes ? Les artistes intervenants, les artistes en résidence ont acquis une expérience, des savoirs et des savoir faire rarement formulés, rarement explicités ;  il est nécessaire qu'ils le soient. Tel est l'hypothèse sur laquelle se fonde cette recherche.

Les journées d'étude de mars 2008 avaient réuni en premier lieu des artistes, mais aussi des pédagogues, des chercheurs, afin de dégager, décanter, capitaliser, analyser, expliciter ces compétences et cette expérience. Leur premier objectif était d'engager ce travail. Il s'agira de le poursuivre, à partir de ce premier jalon. La confrontation des artistes dans leur diversité a fait apparaître un certain nombre d'invariants de leur pratique et de leur posture : 1) l'importance accordée aux commencements et à l'origine, 2) la thématique du vide et du plein, 3) la spécificité relationnelle, 4) la notion polysémique et conflictuelle de projet (projet de l’artiste / projet de l’école), 5) le thème de la médiation, 6) le couple dissensus / consensus, 7) le face à face enseignant / artiste, 8) l’œuvre (statut social / esthétique).

L'investigation envisagée pour cette recherche est d'ordre qualitatif ; elle passera par une série d'entretiens approfondis avec une quinzaine d'artistes ayant une expérience d'intervenants en milieu éducatif, sur la base, notamment, des « invariants » ci-dessus. L'intitulé de cette recherche « portraits d'artistes » signale le choix de mener une investigation au plus près des acteurs.

 

NB : Cette seconde recherche apporte également une contribution originale à l'axe du projet scientifique Lyon 2 « Image Art Création ».