Vous êtes ici : Accueil Recherche Axe 1 : Professionnalités, activité, trajectoires Projet 5. La professionnalisation des cadres de santé et des professionnels du droit

Projet 5. La professionnalisation des cadres de santé et des professionnels du droit

Responsable : Philippe Astier

 

 

Projet PROSE 

Professions, savoirs, éducations : Circulation des savoirs et processus d’éducation et de formation

 

Partenariat avec Acté, ICAR, Triangle, LARHA, S2HEP

Etude des chaines d'interdépendace et de circulation des savoirs dans la formation, du point de vue des activités de travail, des langages en situation (de ses normes et variations), ainsi que des médiations humaines et techniques. Seront aussi étudiés les liens ou effets de ces traductions sociales, langagière, humaines et techniques sur les groupes professionnels.

Les processus de circulation des savoirs et les transformations curriculaires envisagés sous l'angle des traductions et de leurs effets sur les groupes et les acteurs sociaux et professionnels, seront étudiés en fonction de plusieurs objectifs :

  • mettre en évidence la consitution et les évolutions de ces processus dans leurs dimensions historiques, organisationnelles et institutionnelles
  • identifier les enjeux et les effets des transformations curriculaires pour les groupes professionnels et pour les relations entre ces groupes (conflits, luttes et reconfigurations professionnelles). Exemple : quels sont les effets des dispositifs d'alternance et des injonctions à la professionnalisation pour les enseignants à l'université ?
  • Comprendre comment le travail lui même est une occasion de traduction et de circulation des savoirs, tant dans ses dimensions prescriptices que dans sa réalisation, notamment dans le cadre de situations de travail engageant différentes professionnels. ceci en considérant la formation (initiale ou continuée) elle même comme un travail.
  • Saisir et comprendre les effets de la circulation des savoirs entre ces différentes moments de socialisation et de formation, sur les formés (enfants, élèves, étudiants, apprentis, etc).

Le caractère innovant du projet sera lié aux méthodologie mises en oeuvre, en associant des méthodologies quantitatives ou qualitatives classiques, à des méthodologies plus novatrices : autour de l'organisation de controverses (entre différentes groupes d'enseignants, de formateurs et de professionnels), ou en étudiant la circulation et la traduction des savoirs par le biais des dispositifs humains et non humains.

 

Consitution d'un laboratoire collaboratif (LabCo) - incubateur pour des projets de recherche et de formation dans trois directions :

  • lien avec la société et les différents professionnels concernés
  • support pour le lancement d'enquête
  • lieu d'articulation de différents savoirs : scientifiques, professionnels, controverses